Ateliers SociologIA – Intelligence artificielle et impacts sociaux.

L’UQAM et HumanIA dans « Innovate Montréal »

Atelier sur la transparence et la responsabilité algorithmique : une collaboration France / Canada

L’intelligence artificielle et ses impacts sur les pratiques journalistiques | Patrick White

On soulage le stress de Facebook… sur Facebook | Nadia Seraiocco

La Voix de l’Est, 28 Août 2019

Crise des médias: un professeur propose de faire payer une contribution aux fournisseurs Internet | Jean-Hugues Roy

Le Journal de Québec, 21 août 2019

PHOTO FOTOLIA

Experts de l’UQAM : l’utilisation de données à des fins politiques

Le 12 avril 2019 – La mise au jour de nombreuses tentatives de manipulation par des forces partisanes ou étrangères lors de consultations électorales a fait ressortir l’importance des médias sociaux et des faiblesses dans l’évaluation de leur fiabilité. La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, croit aussi « très probable » que des acteurs étrangers malveillants s’ingèrent dans la campagne électorale fédérale d’octobre prochain.
Des experts de l’UQAM apportent un éclairage sur ces questions.


Alexandre Coutant
Professeur au Département de communication sociale et publique
514 987-3000, poste 6717
coutant.alexandre@uqam.ca

Expertise
• Peut-on se contenter des réponses officielles des GAFAM pour analyser leur impact sur la société et sur nos opinions?
• Doit on considérer ces plateformes comme des entreprises technologiques ou des médias?
• Quels sont les mécanismes par lesquels on échange et attribue de la crédibilité aux informations circulant sur ces plateformes?
• Quel rôle joue la publicité dans l’organisation de l’information sur ces plateformes?
• Est-ce possible de manipuler l’opinion et en quoi l’accumulation de traces sur nos activités en ligne peut aider?
• Quelles solutions individuelles et collectives proposer face aux enjeux qu’elles soulèvent?

Hugo Cyr
Doyen de la Faculté de science politique et de droit
514 987-3000, poste 2599
doyen.fspd@uqam.ca

Expertise
• Est-ce que des algorithmes permettraient d’aller encore beaucoup plus loin dans la manipulation de l’opinion publique?
• Les excuses de Facebook suite aux révélations de l’affaire Cambridge Analytica sont-elles sincères?
• Quels types de réformes devrait entamer Facebook pour regagner la confiance légitime de ses utilisateurs?
• Est-ce qu’il y a des solutions techniques à ces problèmes?
• Comment augmenter son niveau de vigilance dans l’utilisation des médias sociaux?
• La solution est-elle de se retirer des médias sociaux ou plutôt d’exercer un rapport de force avec ceux-ci?
• Politique « sur mesure » grâce au microciblage des messages
• « Dark posts », besoin de transparence et dissolution du débat public commun
• Atteintes aux droits démocratiques vs atteintes au droit d’expression
• Réformes des règles électorales et de protection des renseignements personnels nécessaires à la préservation de la démocratie

Marie-Jean Meurs
Professeure au Département d’informatique
Tél. : 514 987-3000, poste 6139
meurs.marie-jean@uqam.ca

Expertise
• Intelligence artificielle
• Apprentissage automatique
• Enjeux éthiques de l’utilisation des banques de données
• Discrimination et utilisation des données
• Traitement automatique du langage naturel et fouille de données

André Mondoux
Professeur à l’École des médias
Tél. : 514 987-3000, poste 4828
mondoux.andre@uqam.ca

Expertise
• Comment augmenter son niveau de vigilance dans l’utilisation des médias sociaux?
• La solution est-elle de se retirer des médias sociaux ou plutôt d’exercer un rapport de force avec ceux-ci?
• Est-ce qu’il y a des solutions techniques à ces problèmes?
• Quels types de réformes devrait entamer Facebook pour regagner la confiance légitime de ses utilisateurs?
• Les excuses de Facebook suite aux révélations de l’affaire Cambridge Analytica sont-elles sincères? Suffiront-elles à endiguer la campagne de désabonnements?
• Est-ce que des algorithmes permettraient d’aller encore beaucoup plus loin dans la manipulation de l’opinion publique?
• Recherche sur le rôle des algorithmes (automatisation des discours politiques) pour les élections fédérales d’octobre prochain